Formation d'Assistant réalisateur

formation-assistant-realisateur

30

septembre

Portes ouvertes en Ligne de 15h à 16h30

Je participe

29

septembre

Session d'admission

Je participe 
Admission
Niveau terminale
Rythme
Initial Cours du soir possible
Rentrée
Septembre 2021
Certificat
Certificat d'établissement délivré par le CLCF
formation-assistant-realisateur

Présentation de la formation

Collaborateur artistique et technique direct du réalisateur, l’assistant réalisateur intervient dès le début de la préparation du tournage. Il est le lien entre le réalisateur, la production (chargée du financement) et le plateau (techniciens, comédiens, régie...). Vous rêvez d'un métier artistique ? Vous aimez bouger, organiser, gérer ? Devenez Assistant réalisateur cinématographique !

Déroulé de la formation

1ère année

Tronc Commun

2ème année

Tronc Commun

3ème année

Certificat 

Les objectifs 

  • Maîtriser les techniques nécessaires au métier d’assistant réalisateur
  • Accompagner le réalisateur dans la préparation du tournage, depuis l’analyse du scénario à la mise en place du plan de travail
  • Savoir travailler avec tous les membres d’une équipe de tournage
  • Diriger un plateau de tournage

La formation a pour ambition de préparer à l’obtention d’un certificat d’Ecole de Assistant.e réalisateur.trice. A l’issue de la formation, l’apprenant/formé/étudiant/stagiaire sera capable de mobiliser ses compétences lors de :

ÉTUDIER LES CONDITIONS DE FAISABILITÉ DU PROJET DE FILM

  • Lire et analyser les documents de base du projet : le scénario, le synopsis, pour repérer et identifier des incohérences éventuelles au niveau du déroulement de l’histoire ou/et des personnages.
  • Comprendre, en s’entretenant avec le réalisateur, ses intentions artistiques et ses idées afin de s’approprier le projet artistique.
  • Après avoir identifié les principaux choix et les conditions de la production, évaluer et lister les moyens nécessaires à l’équipe HMC, Mise en scène, régie.

o le nombre de décors 

o le nombre de personnages : rôles principaux et figurants

o le nombre de personnes nécessaire à chaque équipe technique, artistique.

o les besoins techniques spécifiques ( ex : effets spéciaux, voix off ; fond vert…)

  • Estimer la durée du tournage en prenant en compte toutes les contraintes et spécificités du projet et présenter ses évaluations au réalisateur et à la production. 

L’assistant réalisateur, à cette étape doit  

o  Estimer le niveau de difficulté de tournage des différentes séquences

IDENTIFIER LES BESOINS POUR LE TOURNAGE EN RÉALISANT LA  CONTINUITÉ ET LE  DÉPOUILLEMENT

  • Réaliser la continuité du scénario pour établir la chronologie en opérant le décompte du nombre de séquences et découpage en séquences et en les numérotant dans l’ordre du récit.
  • Réaliser le dépouillement permettant de définir et lister l’ensemble des éléments techniques et artistiques nécessaires au tournage.

Le dépouillement doit indiquer  

  • Le regroupement et l’organisation par nature des besoins sous forme de liste
  • Le listing complet des éléments constitutifs des séquences : personnages, action, lieu, lumière, décor, éléments sonores, accessoires
  • Le listing des besoins techniques séquence par séquence matériel image, son, machinerie, effets spéciaux, etc. après consultation des chefs de poste
  • Le choix des solutions retenues
  • Les notes techniques

SÉLECTIONNER ET COORDONNER LA PRÉPARATION DES LIEUX ET DÉCORS DE TOURNAGE

  • Identifier et rechercher des lieux et décors correspondant au scénario, aux intentions du réalisateur et répondant aux contraintes techniques de tournage.

L’assistant doit

- analyser les décors en tenant compte des contraintes du scénario 

- rédiger des descriptifs correspondant à chaque lieu ou décors du scénario

- faire appel à des repéreurs  

- présélectionner des lieux et organiser des visites avec les chefs de poste images, sons, décors et régie

  • Constituer un dossier de repérage et/ou une présélection de décors et présenter ses choix au réalisateur. La sélection des lieux et/ou décors doit prendre en compte les contraintes de production, de sécurité et de régie.

Le dossier doit indiquer précisément les indications du lieu, coordonnées géographiques, photos, notes concernant les conditions de sécurité, d’accessibilité, de temps de trajet, ainsi que des prises de photos et/ou des vidéos

  • Organiser la préparation des lieux de tournages en définissant les besoins de préparation du décor avec les équipes techniques et artistiques concernées et planifier la préparation et la livraison des décors.

COORDONNER LA SELECTION DES ACTEURS/TRICES

  • Après avoir défini les profils souhaités avec le réalisateur l’assistant doit solliciter des directeurs de casting, agents artistiques ou autre contact pertinent pour repérer les différents interprètes.

Il pourra prendre en charge le casting des seconds rôles et acteurs de compléments (silhouettes figurants), des cascadeurs et doublures.

Il devra présenter les choix et préconisations au réalisateur 

Ses choix et décisions doivent prendre en compte la législation relative au tournage des mineurs et des animaux, le cas échéant

  • Organiser la préparation des acteurs aux spécificités du rôle par la lecture de scénario et la préparation physique ou un apprentissage technique (sport, musique…) 

Le cas échéant, l’assistant réalisateur doit organiser les répétitions durant lesquelles il doit prendre en compte les remarques du réalisateur et les transmettre à l’équipe.

ÉLABORER LE PLAN DE TRAVAIL AFIN DE PLANIFIER LE TOURNAGE

  • Élaborer un plan de travail, selon les modèles en usage, qui organise et définit l’ordre de tournage des séquences, le temps de travail des équipes et des acteurs.

Organiser le plan de travail regroupant les séquences et les journées de tournage en tenant compte des disponibilités des acteurs, des lieux, 

Il prend en compte l’ensemble des éléments scénaristiques et techniques afin de faire l’évaluation de la durée du tournage de chaque séquence en termes de temps de préparation et d’installation, de nombre de plan, de différents axes de prises de vues souhaitées et de déplacements du matériel, il prend également en compte le minutage du/de la scripte.

  • Le plan de travail doit prendre en compte la législation relative au temps de travail des équipes.
  • Anticiper et prévoir des solutions alternatives en cas d’imprévu ou incidents liés à la météo, aux personnes et au matériel afin de pouvoir modifier le plan de travail et assurer la continuité du tournage.

DIRIGER LE TOURNAGE, LES PERSONNES ET LE TRAVAIL DES ÉQUIPES TECHNIQUES ET ARTISTIQUES

  • Élaborer la feuille de service de chaque journée de tournage dans le respect du plan de travail et du dépouillement pour permettre sa diffusion quotidienne à l’ensemble des équipes, en amont de la journée de tournage prévue.

La feuille de service doit impérativement prendre en compte l’ensemble des éléments suivants : trajet, date et horaire, préparation technique et artistique, répétition, météo, et indiquer la convocation des de l’ensemble des intervenants selon les horaires prévus. Le matériel nécessaire par séquences. La prévision des jours suivants.

  • Diriger le plateau de tournage et coordonner l’ensemble des interventions des équipes techniques et artistiques dans le respect du plan de travail.

La direction du tournage démarre par la vérification de la présence de tous les collaborateurs convoqués et comprend éventuellement la réalisation d’un bilan quotidien de la journée informant les collaborateurs sur l’avancement du tournage.

L’assistant doit identifier tous dysfonctionnements et retards éventuels et réajuster et/ou modifier le plan de travail si nécessaire

  • Diriger les équipes techniques et artistiques sur un plateau de tournage.   

Préparer le tournage de la séquence par un repérage des axes caméra et des plans avec les chefs de poste

Pour la direction de l’équipe technique l’assistant doit vérifier auprès des chefs de poste :

L’installation et la mise en place des décors et accessoires

La mise en place de la technique : caméra, lumières, son, machinerie 

pour la direction de l’équipe artistique l’assistant doit 

Vérifier la préparation des acteurs et figurants concernant l’habillage, le maquillage, la coiffure

Mettre en scène l’arrière-plan en gérant et dirigeant l’ensemble des figurants

  • Gérer les relations de travail de l’ensemble des personnes de l’équipe de tournage présentes sur un plateau afin de favoriser une bonne ambiance de travail dans le respect des consignes de sécurité des lieux et des personnes.

L’assistant doit gérer les équipes sur le plateau en faisant preuve d’écoute et de fermeté, il doit également gérer les éventuels conflits.

L’assistant réalisateur doit insuffler un rythme au tournage en veillant à faire respecter le plan de travail et en motivant les équipes.

L’assistant réalisateur est à l’écoute du réalisateur toute la journée afin de relayer ses informations aux équipes.

91,5% 

De réussite 

au titre en 2021.

29

Tournages de court-métrage

réalisés durant la formation par étudiant

100%

des étudiants

ont réalisé au moins un stage en cours de formation.

Les rythmes d'apprentissage possibles

Au CLCF, nous vous permettons de suivre votre formation suivant 2 modalités dès la 2ème année. 

Vous avez la possibilité de suivre les cours en journée ou les cours du soir.

 Le volume horaire et le programme des cours du soir sont identiques à ceux des cours du jour. Choisir les cours du soir vous permet de travailler pour financer vos études et de faire de nombreux stages pour préparer votre insertion professionnelle.

Les temps forts de la formation

cours_theoriques
Cours théoriques

Le scénario, les repérages, le casting, le plan de travail et le tournage

tournages
Tournages

Diverses productions cinématographiques (film, docu, court-métrages) - 10 en moyenne - en groupe ou en individuel, encadrées par des professionnels. 

stages
Stages

1ère année > Stage d'1 mois.

2ème et 3ème année > Stage de 4 semaines

Stages possbiles tout au long de l'année. 

Durée

La formation se déroule sur 3 ans pour un total de 1751 h réparties en 8 unités d’enseignement.

  • 642 h en 1ère année
  • 654 h en 2e année
  • 652 h en 3e année

Le programme de la 1ère et 2ème année

  • Lors des tournages du documentaire et de l'adaptation vous pouvez choisir d'exercer le rôle d'assistant réalisateur. 
  • Cours de spécialisation : présentation du métier d'Assistant réalisateur par un professionnel dans le but de vous aider dans votre choix de spécialisation en 3ème année. 
  • Lors des tournages vous exercez au moins une fois le rôle d'assistant réalisateur.

Le programme de la 3e année d'Assistant Réalisateur

Durant la formation vous aurez trois types de cours :

Cours animés par des professionnels spécialistes du logiciel ou du langage

Travaux Dirigés : en classe les apprenants mettent en pratique les notions expliquées par l’intervenant

Travaux pratiques : en autonomie les apprenants doivent effectuer différents montages de courts métrages.

 LES COURS THéoriques et cours métierS : 189H

L'objectif de ces cours est l'apprentissage concret du métier d’Assistant-réalisateur. Ils ont pour thèmes : le travail spécifique de l’Assistant-réalisateur, le dépouillement, les repérages, le plan de travail, la feuille de service.

Ce cours propose une approche à la fois thématique et stylistique de 10 cinéastes majeurs de notre époque. A travers l’étude approfondie d’un de leur chef d’œuvre, vous observerez l’art et la manière de Terrence Malick, Stanley Kubrick, Gus Van Sant, Lars Von Trier, Abbas Kiarostami, Abel Ferrara, Michel Gondry, Christopher Nolan ou les frères Coen.

 LES ATELIERS ET TP : 33H

Le cours aborde, d’un point de vue théorique et pratique, d’une part les problèmes liés d’un court-métrage en studio (gestion d’équipe, du temps, du décor, notions de réalisation) et d’autre part le travail du réalisateur et de ses assistants et proches collaborateurs avec les acteurs. Un travail spécifique autour du casting et de la direction d’acteurs est fait sous la forme d’analyse et d’exercices pratiques en relation avec le Cours Florent Paris.

En début d’année, vous devez remettre au responsable des tournages un projet de scénario comprenant : résumé, pré minutage, note d’intention, continuité dialoguée. Le scénario en lui-même sera retravaillé avec les étudiants de la spécialisation scénario.

 TOURNAGE : 416H

En décembre, chaque équipe tourne un sujet 00. Le choix du sujet est imposé par l'école. Vous définissez entre vous les postes de chacun (y compris celui de réalisateur (trice)). Le projet est tourné en 10 plans maximum avec 12 minutes de rush.

Chaque étudiant occupe le poste de Réalisateur sur un projet, et différents différents sur d'autres projets de ses camarades. Chaque tournage comprend 12 séquences obligatoires dont certaines encadrées par des professionnels :

  • Travail sur le scénario
  • Présentation
  • Casting
  • Répétition à l’italienne
  • Répétition générale
  • Installation des décors
  • Tournage et démontage décors
  • Montage image
  • Montage son
  • Mixage
  • Vérification du montage
  • Projection

Diplôme et modalités d'évaluation

Certificat d'établissement délivré par le CLCF. 

Travaux Pratiques 

A partir d’un scénario de long métrage chaque candidat a un exercice (TP) à réaliser. Chaque TP correspond à une activité essentielle de l’assistant réalisateur et au livrable associé. 

  • Analyse de scénario, renumérotation et continuité chronologique : Tableau de continuité.
  • Dépouillement : Tableau de dépouillement.
  • Élaborer un dossier de repérage de lieux de tournage correspondant au scénario fournis.
  • Conception du plan de travail.
  • Rédaction des feuilles de service. 

Les TP sont évalués par un formateur.

 Étude de cas.

Ce sont des épreuves écrites en temps limité. À partir du scénario d’un même court métrage le candidat doit établir :

  • Le dépouillement des séquences qui lui sont indiquées
  • Le plan de travail des séquences indiquées après en avoir réalisé le dépouillement

Une feuille de service contenant toutes les informations relatives aux séquences indiquées en fonction d’un plan de travail qui lui est fourni.

Les études de cas sont évaluées par un formateur. 

Tournage

Le candidat prépare un tournage et joue le rôle d’assistant réalisateur en conditions réelles. 

  • Élaboration d’un dossier de tournage

Sur la base du scénario, le candidat doit présenter l’ensemble des éléments préparatoires d’un tournage qui sera réalisés au sein du centre de formation en studio ou en extérieur. 

Le candidat rencontre le réalisateur et doit procéder au dépouillement, élaborer le plan de travail, rédiger les feuilles de service, créer les plans du décor.

Il doit aussi organiser les séances de casting pour le choix des comédiens, et mettre en place la liste artistique et les conditions de tournage.

Le candidat rédige un dossier de tournage contenant l’ensemble de ces éléments et un descriptif de la manière dont il a procédé. 

Le dossier est présenté lors d’une soutenance orale à un réalisateur ou un premier assistant réalisateur. 

  • Tournage d’un film sur une journée

Lors d’un tournage réel, le candidat remplit la fonction d’assistant réalisateur. Il doit diriger le plateau sur une journée pleine de tournage.

Il est observé et évalué par un réalisateur ou un premier assistant réalisateur.

  • Soutenance finale

Le candidat doit présenter à l’oral les résultats de son travail en tant qu’assistant réalisateur sur le court métrage : dossier de tournage et direction de la journée de tournage devant un jury composé de professionnels - assistant réalisateur, réalisateur, directeur de production, chef de poste technique. Le candidat devra rédiger une note de synthèse présentant toutes les étapes de travail sur le film, document qui sera joint au dossier de tournage. Le/la candidat/e doit démontrer sa maîtrise du métier d’assistant réalisateur et sa connaissance du milieu professionnel. 

Le jury a accès au dossier de tournage comprenant la note de synthèse du candidat, à l’ensemble des évaluations réalisées par le candidat et évalue si l’ensemble des compétences est acquis.  

Ce programme ne propose pas de passerelle avec une autre formation.

Comment intégrer la formation d'Assistant Réalisateur ?

Les pré-requis : 

  • 1ère année : un niveau Terminale (le Bac n'est pas obligatoire), tous les types de Bac sont acceptés.

Admissions parallèles possibles :

  • 2ème année : Bac L option lourde cinéma ou un niveau Bac+1 (tout type de formation). Une expérience professionnnelle est un plus
  • 3ème année : Titulaire d’un diplôme de niveau bac+3/4 en cinéma ou BTS Audiovisuel, Licence Arts du spéctacle option cinéma ou Expérience significative dans le milieu du cinéma.

29

septembre

Session d'admission

Je participe 

Vous souhaitez intégrer la formation assistant réalisateur ? 

Vous trouverez toutes les informations dans la rubrique admissions. Découvrez la procédure d'admission 

Vous avez des inerrogations sur votre poursuite d'études ? 

Notre équipepédagogique est là pour vous conseiller sur vos études de cinéma au CLCF

Contactez-nous

L’admission dans l’école se fait sur dossier, test et entretien.

L’entretien individuel a pour objectif : 

  • D’apprécier le niveau en culture générale et artistique ;
  • D’évaluer la curiosité du candidat sur le monde de l’audiovisuel et du cinéma

Le résultat de l’entretien est consigné dans une grille de positionnement à l’issu de l’entretien.

Cette formation permet de postuler dans des poursuites d’études spécialisées en post-production image.

  • La pré-rentrée aura lieu le 15 septembre
  • La rentrée le 16 septembre

Vers quels métiers ?

  • Assistant réalisateur
  • 1er assistant réalisateur / assistant mise en scène                     
  • 2ème assistant réalisateur
  • Premier ou second assistant à la réalisation
  • Auxiliaire à la réalisation 
  • 3e assistant réalisateur                            
  • Stagiaire mise en scène
  • Conseiller technique à la réalisation cinéma
  • Chargé de production.

J'ai tout de suite adhéré à la philosophie de l'école. J'apprécie beaucoup le fait que l'apprentissage mette l'accent sur le travail en équipe et laisse une grande liberté aux initiatives personnelles.

Numa Berney

Informations pratiques

Chargée des admissionsMarion FORTUIT

Responsable pédagogiqueBenattou BENICHOU

DirectriceJuliette Leïby

La formation est accessible aux personnes à mobilité réduite

La formation n’est pas accessible aux malvoyants et malentendants

Notre référent handicap

Notre référente école : Sonia Brindejonc

Téléchargez la documentation
Demander un entretien