Formation de Scripte

degrade_rouge_fond

07

mars

10h00 - 13h00

Session d'admission

Je participe 

03

avril

17h30 - 18h30

Réunion d'information en ligne

Je participe

16

mars

14h30 - 17h30

Portes ouvertes

Je participe
Admission
Bac+2
Rythme
Initial Cours du soir possible
Rentrée
Octobre 2024
Certificat
Certificat d'établissement délivré par le CLCF
degrade_rouge_fond

Présentation de la formation

Minutieux, précis, vous aimez faire attention aux détails et travailler en équipe ? Bras droit du réalisateur, vous analysez la cohérence du récit et la faisabilité du scénario. Le chronomètre toujours accroché autour du cou, vous assistez au tournage de chaque scène avec une attention de tous les instants.

 

Le parcours de formation

1ère année

Tronc commun

2ème année

Tronc commun

3ème année

Spécialisation

Scripte

CERTIFICAT

D'ÉTABLISSEMENT

délivré par le CLCF

degrade_3

Les objectifs

  • Maîtriser les techniques nécessaires au métier de Scripte
  • Accompagner le réalisateur dans la préparation du tournage
  • Savoir travailler avec tous les membres d’une équipe de tournage
  • Veiller à la cohérence du scénario, minutage des scènes et raccords

La formation a pour ambition de préparer à l’obtention de la certification Scripte. A l’issue de la formation, l’étudiant sera capable de mobiliser ses compétences pour :

ETUDIER LA COHERENCE DU PROJET FILMIQUE

 Analyser le scénario, le contexte du projet et l’univers artistique du réalisateur pour s’assurer d’une bonne compréhension du projet.

  • Identification du style, compréhension de la structure narrative
  • Identification des incohérences narratives ou celles liées au rythme
  • Recueil des informations sur le film : genèse du projet, conditions de production, casting, thèmes abordés …
  • Documentation sur le réalisateur : filmographie, méthodes de travail
  • Entretien avec le réalisateur : choix de mise en scène et questionnent sur la chronologie.

Repérer, analyser et organiser tous les éléments constitutifs de la chronologie narrative.

  • Identification des éléments constitutifs de la chronologie : indication temporelle, évolution des costumes, accessoires, maquillages, personnages.
  • Analyse de l’évolution des personnages au fil de l’histoire.
  • Analyse et organisation des éléments de continuité : élaboration d’un dépouillement par acteur, décor et accessoires et harmonisation avec les autres postes (assistants réalisateur, HMC et chef opérateur)

Reconstituer la chronologie de l’histoire pour établir la continuité. 

  • Identification de la temporalité de l’histoire (contexte, années, saisons, …)
  • Vérification de la chronologie auprès du réalisateur
  • Elaboration du tableau de la continuité :
  • Numérotation des séquences dans l’ordre
  • Descriptif de l’action pour chaque séquence
  • Division du scénario en fonction de la continuité de temps

Identifier et intégrer dans la continuité tous éléments de mise en scène à partir de l’analyse du découpage technique permettant d’identifier les raccords.

Repérage des éléments jouant un rôle dans la mise en scène :

  • Position et déplacements des personnages et accessoires
  • Le rapport geste / dialogue
  • Les choix de langage cinématographique : valeur de plan, cadre, axe caméra, mouvements caméra.

REALISER LE PRE-MINUTAGE ET LE MINUTAGE DU FILM POUR EVALUER LE COÛT DU TOURNAGE

Evaluer la durée du film à partir du scénario en fonction du style, du rythme des séquences, des contraintes économiques et techniques évaluer la durée du tournage et son coût

  • Pré-minutage du film à partir du scénario en fonction du genre du film en s’appuyant sur sa connaissance du langage cinématographique.
  • Evaluation des durées des séquences en fonction de l’action et des dialogues de chaque scène. 
  • Evaluation de la durée finale en fonction de la diffusion (cinéma ou télévision) et du budget du film.

Présenter le pré-minutage au réalisateur et au producteur et justifier son évaluation.

  • Présentation de la durée du film au réalisateur et à la production.
  • Argumentation de l’évaluation 

Minuter les scènes tournées et procéder aux éventuels réajustements en cas de différences avec le pré-minutage.

  • Minutage des répétitions
  • Minutage de chaque prise 
  • Calcul du minutage utile : estimation de la durée des scènes qui seront montées.
  • Estimation précise de la durée totale du film.
  • Identification d’éventuelles différences entre le pré-minutage et le minutage réel.
  • Réajustement quotidien si nécessaire et information à la production en cas de dépassement pouvant impacter le budget et la durée du film.

GARANTIR LE RESPECT DE LA CONTINUITE

Assurer la bonne information et la coordination des différents collaborateurs pendant le tournage.

  • Informer et expliquer la continuité à chaque collaborateur : situation de la scène à tourner dans la continuité. 
  • Information des collaborateurs de la chronologie et des changements possibles de scénario et de mise en scène.
  • Rappel au réalisateur de la chronologie, des scènes passées et à venir et des raccords

Contrôler le respect de la continuité et alerter en cas d’erreurs ou de modification

  • Contrôle permanent de la cohérence entre le projet tourné et le projet initial (vérification des changements de texte, de changement de temporalité, du nombre de scènes tournées…)
  • Transmission des problèmes identifiés au réalisateur.

Contrôler et vérifier les raccords pour éviter toutes incohérences visuelles et permettre le montage du film.

  • Contrôle des raccords techniques : cadres, lumières, axes caméra, accessoires, gestuelle… 
  • Contrôle le respect du langage cinématographique : harmonie des plans tournés.
  • Identification des manques éventuels de raccords entre deux plans et identification du plan à faire.

Identifier et consigner toutes les informations nécessaires à la post-production pour permettre le montage image et son du film.

  • Rédaction du rapport scripte (ou rapport montage) :
  • Relevé de chaque plan et du nombre de prises, de la durée et les détails techniques pour chaque prise, 
  • Analyse des qualités et défauts de chaque prise, 
  • Notification du début et de la fin des dialogues

Rédaction du rapport image (ou rapport laboratoire) : 

  • Informations techniques : séquence, le plan, la caméra, la hauteur, la distance, les effets, 
  • Information sur les prises : le nombre de prise, un commentaire, le minutage, les filtres et les diaphragmes

RENDRE COMPTE DU TOURNAGE A LA PRODUCTION

Rendre compte quotidiennement de l’avancement du tournage et des moyens utilisés permettant le suivi du budget par la production.

  • Rédaction du rapport de production, à la fin de chaque journée de tournage, rendant compte du travail effectué et des moyens utilisés. 
  • Récapitulation et consignation de toutes les informations collectées les jours de tournage précédents et le jour même :
  • Les horaires de tournages et heures supplémentaires éventuelles
  • Le nombre de plans et séquences tournés (avant et le jour même)
  • Le minutage prévu et utile (avant et le jour même)
  • Le volume des supports images et son -argentique ou numérique- utilisé en image et en son (avant et le jour même)
  • Les acteurs figurants et renforts techniques présents 
  • Les moyens exceptionnels utilisés (animaux, véhicules, matériel technique non prévu)

Rendre compte des horaires de travail du tournage permettant de suivre le budget et de justifier d’éventuels dépassements.   

Rédaction quotidienne du rapport horaire détaillant le travail de l’équipe :

  • Horaires d’arrivées et de départs sur le tournage
  • Temps d’installation pour chaque plan
  • Le temps de chaque prise
  • Les heures de pauses et de rangement
  • Les interruptions en cas d’imprévus 
  • Les causes de retards. 

100%

De taux de réussite

à la certification en 2022.

+ 200

Entreprises Partenaires

en 2022 - 2023

Les rythmes d'apprentissage possibles

Au CLCF, nous vous permettons de suivre votre formation suivant 2 modalités dès la 2ᵉ année. 

Vous avez la possibilité de suivre les cours en journée ou les cours du soir.

Le volume horaire et le programme des cours du soir sont identiques à ceux des cours du jour. Choisir les cours du soir vous permet de travailler pour financer vos études et de faire de nombreux stages pour préparer votre insertion professionnelle.

 

Temps forts de la formation

Cours théoriques
  • Analyser du scénario, chronométrer et transmettre le minutage utile au montage.
  • En tournage, respecter le minutage des scènes, les raccords et établir des rapports scripte.
Tournages
  • Diverses productions cinématographiques (10 en moyenne) : film, docu, court-métrage
  • En groupe ou individuel
  • Encadrées par des professionnels. 
Stages
  • 1ʳᵉ année > Stage d'1 mois.
  • 2ᵉ et 3ᵉ année > Stage de 4 semaines.

Stages possibles tout au long de l’année.

degrade_bleu_fond

Durée

La formation se déroule sur 3 ans pour un total de 1783h réparties en 8 unité d’enseignement.

  • 642 h en 1ʳᵉ année
  • 619 h en 2ᵉ année
  • 522 h en 3ᵉ année

Le programme de la 1ère année

  • Lors des tournages du documentaire et de l’adaptation vous pouvez choisir d’exercer le rôle de scripte.

EN SAVOIR PLUS

Le programme de la 2ème année

  • Cours de spécialisation : présentation du métier de Scripte par un professionnel dans le but de vous aider dans votre choix de spécialisation en 3ème année.
  • Lors des tournages, vous exercez au moins une fois le rôle de scripte.

EN SAVOIR PLUS

Le programme de la 3e année Scripte

Durant la formation de Scripte vous aurez trois types de cours :

Cours animés par des professionnels spécialistes scriptes, réalisateurs (trices), assistants (es) réalisateurs (trices) ou du langage

Travaux Dirigés : en classe les apprenants mettent en pratique les notions expliquées par l’intervenant

Travaux pratiques : en autonomie les apprenants doivent effectuer différents travaux pratiques

9 heures d'évaluation font également partie du programme.

 Les cours théoriques : 32H

Ce cours propose une approche à la fois thématique et stylistique de 10 cinéastes majeurs de notre époque. A travers l’étude approfondie d’un de leur chef d’œuvre, vous observerez l’art et la manière de Terrence Malick, Stanley Kubrick, Gus Van Sant, Lars Von Trier, Abbas Kiarostami, Abel Ferrara, Michel Gondry, Christopher Nolan ou les frères Coen.

 Les ateliers et TP : 351H

L'objectif de ces cours est l'apprentissage concret du métier de Scripte. Ils portent sur les savoir-faire du métier de scripte : continuité, raccords, rapports.

Le cours aborde, d’un point de vue théorique et pratique, d’une part les problèmes liés à un court-métrage en studio (gestion d’équipe, du temps, du décor, notions de réalisation) et d’autre part le travail du réalisateur, de ses assistants et proches collaborateurs avec les acteurs. Un travail spécifique autour du casting et de la direction d’acteurs se fera sous la forme d’analyse et d’exercices pratiques en relation avec le cours Florent.

Ces cours communs ont pour thème le travail de l'Assistant-réalisateur, le dépouillement, le découpage technique, le plan de travail.

 TOURNAGE : 130H

En décembre, chaque équipe va tourner un sujet 00 qui sera un travail collectif. Le choix du sujet est imposé par l'école. Il est tourné en 10 plans maximum avec 12 minutes de rushes. Les acteurs sélectionnés pour cet exercice sont des étudiants du Cours Florent.

A la suite du T0, les étudiants de la section Assistant Réalisation tournent chacun leur propre film.

Chaque élève Scripte assure son travail au sein de son équipe, ainsi que le suivi de tous ses sujets : de la présentation à la projection. A chaque fin de tournage, vous devez veiller à ce que les rapports images et sons soient bien remplis.

Diplôme et modalités d'évaluation

  • Certificat d'établissement délivré par le CLCF

Pour accéder à la certification le candidat doit avoir validé l'année de formation.

Évaluations pédagogiques

Évaluateurs : professionnels enseignants 

Période : tout au long de l’année 

Les candidats auront deux TP dans l’année- des études de cas à partir d’un long métrage- permettant de valider les acquis des techniques fondamentales :

Ils /Elles doivent suivre des tournages dans la fonction de scripte pour une mise en situation. Ils /Elles doivent participer à la fabrication de quatre courts métrages, une fois en tant que scripte, une deuxième fois en tant qu’assistante scripte.

Pour chacune des situations indiquées ci-dessus les candidats sont évalués (ées) :

Travaux pratiques :

Le/la candidate aura deux TP dans l’année- des études de cas à partir d’un long métrage- permettant de valider les acquis des techniques fondamentales :

- Dépouillement : acteur, décor, accessoire

- Chronologie 

Contrôles continus au cours de l’année : Deux contrôles continus durant l’année sur les connaissances et savoirs techniques (définitions des termes ; les documents en usage, des règles de la profession)

Mise en situation professionnelle reconstituée :

Etudes de cas sur table - temps limité -

1- Examen écrit : continuité et pré-minutage 

2- Examen écrit : dépouillement et raccord

Mises en situation professionnelle –  tournage réel 

Le/la candidat(e) est évalué(e) en situation professionnelle au cours de l’année. Il/Elle doit participer à la fabrication de deux courts métrages, une fois en tant que scripte, une deuxième fois en tant qu’assistante scripte. L’évaluation se fait en deux temps, une première évaluation sur la préparation et une évaluation durant le tournage.

Evaluation de la préparation

- Une analyse du scénario

- Un pré-minutage de film et justification

- Les dépouillements : acteur/décors/accessoires

- La continuité

Evaluation du scripte sur le tournage :

- Communication de la continuité aux collaborateurs

- Contrôle des raccords

- Faire respecter la continuité

- Rédaction des rapports image et montage

- Rédaction des rapports horaires et production

Il n’y a pas de validation par bloc.

L’apprenant qui n’aurait pas validé le titre pourra repasser les évaluations des compétences à la session suivante.

Ce programme ne propose pas de passerelle avec une autre formation.

Cette formation ne propose pas d'equivalence.

Comment intégrer la formation de scripte ?

Les pré-requis : 

    Admissibilité en 1er année : Avoir le baccalauréat (nous acceptons au CLCF tous les types de Bac).

    Admissibilité en 2e année : candidat titulaire d’un bac+1.

    Admissibilité en 3e année : titulaire d’un diplôme de niveau bac+3/4 en cinéma ou d’un BTS métiers de l’audiovisuel ou une expérience professionnelle dans le secteur du cinéma et de l'audiovisuel.

    Le candidat doit avoir validé l’année de formation pour obtenir le certificat d’école.

    07

    mars

    10h00 - 13h00

    Session d'admission

    Je participe 

    Vous souhaitez intégrer la formation de scripte ? 

    Vous trouverez toutes les informations dans la rubrique admissions.

    Découvrez la procédure d'admission

    Vous avez des interrogations sur votre poursuite d'études ? 

    Notre équipe pédagogique est là pour vous conseiller sur vos études de cinéma au CLCF.

    Contactez-nous

    Pour accéder à la formation : 

    L’admission dans l’école se fait sur dossier et entretien.

    L’entretien individuel a pour objectif : 

    • D’apprécier le niveau en culture générale et artistique ;
    • D’évaluer la curiosité du candidat sur le monde de l’audiovisuel et du cinéma

    Le résultat de l’entretien est consigné dans une grille de positionnement à l’issue de l’entretien.

    Les candidats ont une réponse sur leur admission sous 10 jours.

    Cette formation permet de postuler dans des poursuites d’études en réalisation.

    Rentrée 1ère et 2ème année : octobre 2024

    Rentrée 3ème année : septembre 2024

    Première année :

    • Droits d'inscription : 500 €
    • Frais de scolarité : 8 250 €

    Deuxième année :

    • Droits d'inscription : 500 €
    • Frais de scolarité : 8 900 €

    Troisième année :

    • Droits d'inscription : 500 €
    • Frais de scolarité - spécialisation Scripte : 8 900 €

    Vers quel(s) métier(s) ?

    • Scripte
    • Scripte cinéma
    • Scripte télévision
    • Assistant scripte

    « Après deux stages sur des longs métrages, j’ai travaillé comme scripte sur un long métrage marocain, une recréation d’opéra, une émission de télé et plusieurs courts métrages, et comme assistante scripte sur une série télévisée. »

    Nolwenn Letanoux

    Informations pratiques

    Chargée des admissions– Olivia D'Heilly

    Directeur pédagogique – Benattou BENICHOU

    Directeur – Ferdinand DUPEYRON

    Vous êtes en situation de handicap ? Vous avez une RQTH ? Vous avez des difficultés spécifiques ? CLCF vous accompagne pour votre réussite, quelle que soit votre situation. Un entretien individuel vous sera proposé afin de déterminer avec vous l’adaptation nécessaire pour votre parcours de formation.

    La formation est accessible aux personnes à mobilité réduite et aux malentendants.

    La formation n’est pas accessible aux malvoyants.

    Notre référent handicap

    Téléchargez la documentation
    degrade_rouge_fond