L’insertion professionnelle des diplômés du CLCF

L’insertion professionnelle des diplômés du CLCF

05

Février

13h00 - 17h30

Portes ouvertes

Je participe

05

Février

Portes ouvertes
De 13h00 à 17h30

Je participe

29

janvier

14h00 - 16h30

Conférence d'orientation

Je participe 

29

janvier

Conférence d'orientation
De 14h00 à 16h30

Je participe 
L’insertion professionnelle des diplômés du CLCF

Les statistiques des débouchés professionnelles des étudiants diplômés du CLCF, déposées auprès du Ministère de l’Emploi et auprès de la Commission Nationale des Certifications Professionnelles, indiquent un taux d’intégration professionnelle de 80% des diplômés selon la spécialisation.

image insertion pro

Une insertion professionnelle par étapes

Pour accéder à leur 1er emploi, la plupart des étudiants mettent moins de 3 mois. Au bout de 6 mois, ils ont tous obtenu un 1er contrat. Les débuts dans l’intermittence du spectacle se fait en fonction des contacts et des opportunités. Le but des jeunes diplômés, au sortir de l’école, est de cumuler le plus rapidement possible les 507 heures de travail qui leur donnent accès au versement d’indemnités d’intermittent du spectacle.

C’est pourquoi, peu importe la promotion, une faible majorité (45 – 55 % en fonction des années) est dans une position de Réalisateur ou d’Assistant Réalisateur au bout de 6 mois. Une part non négligeable débute en régie et en production voire dans les équipes image, décor, lumière ou machinerie.

La polyvalence, qui caractérise la formation du CLCF, ainsi que le large panel des stages réalisés permettent ainsi d’élargir les possibilités d’intégration professionnelle.

L'écrasante prééminence francilienne

La quasi-totalité de nos anciens élèves (à l’exception des étudiants étrangers retournés dans leur pays d’origine) travaillent en région parisienne. En effet, l’offre d’emploi en province est très faible et il faut savoir que sur les 125 000 intermittents du spectacle, 110 000 résident en Île de France.

Nos anciens étudiants travaillent dans diverses structures 

  • Sociétés de production : Long métrage, court métrage, publicité, clip, web
  • Chaînes de télévision : Chaîne nationale généraliste, chaîne thématique, chaîne régionale et outre-mer
  • Sociétés de post-production : Laboratoire, auditorium, effets spéciaux
  • Services audiovisuels au sein des sociétés privées ou publiques