Ouverture des
Inscriptions
pour la rentrée 2018 !

Le métier de monteur - truquiste

A la différence de monteur cinéma ou audiovisuel, le monteur truquiste maîtrise les logiciels de création graphique et d’animation et est capable de réaliser des génériques d’émissions, des habillages de chaînes ainsi que des effets spéciaux pour le cinéma ou la télévision.

Objectifs

Le monteur truquiste intervient plus particulièrement en phase de post production durant le montage. Travaillant en étroite collaboration avec le réalisateur afin de restituer ou reproduire avec exactitude ce que celui-ci a imaginé, il va transformer les images à l’aide de logiciels. En effet, il est capable de créer des situations irréelles en donnant l’illusion du vrai, de modifier un décor ou de faire disparaître des éléments indésirables (ombres, imperfections…). En bref, il est responsable des effets spéciaux qui interviennent dans un film, mais également une production audiovisuelle, une publicité, un clip vidéo…

Compétences requises

Le monteur truquiste est avant tout un bon technicien image. Mais il se doit également d'être créatif, inventif et imaginatif. En effet, la technicité est mise au service de compétences artistiques pour apporter les transformations auxquelles le scénario et les images nécessitent. Rigoureux, le monteur-truquiste s'adapte facilement aux conditions de travail difficiles et aux délais serrés impondérable au métier. Sa polyvalence et son fort sens du détail lui permet d'être très précis dans ses réalisations. Bien entendu, une maîtrise des outils informatiques et des logiciels spécialisés pour traiter l'image et le son sont indispensable. De même, le monteur-truquiste doit avoir une bonne culture générale et une connaissance du milieu audiovisuel et cinématographique.

La formation de monteur au CLCF

Etablie en partenariat avec l'école d'audiovisuel de CIFACOM à Montreuil, cette formation a pour objectif de permettre à des étudiants ayant déjà des compétences en montage d'acquérir toutes les techniques de truquage leur permettant de s'épanouir dans le métier de monteur truquiste.

A lire aussi

Akache Busiah, promotion 2004
#Interviews

Akache Busiah, promotion 2004_Monteur truquiste et Infographiste 2D/3D

Après avoir tenté un temps la fac de cinéma, Akache décide de trouver une école de cinéma pour "apprendre à faire des films". C'est le CLCF qu'il choisi pour parfaire sa formation ! Diplômé en montage depuis 2004, découvrez son parcours !
#News

Les métiers du cinéma, le portail APB et l'école de cinéma CLCF !

Futur(e) bachelier(e), vous êtes téméraire, passionné(e) par le cinéma et votre choix de poursuite d’études supérieures se tourne vers le cinéma ? Étape importante et souvent déroutante, il vous faut à présent formuler vos vœux sur le portail APB et/ou postuler dans les écoles qui ont retenues votre attention. En effet, le CLCF - école de cinéma, comme beaucoup d'écoles spécialisées et privées, a fait le choix d'une procédure indépendante à APB. 

#News

Philippe Chevallier et Norbert Ferrer au casting d'un film d'étudiants de 3ème année

Le cinéma, c'est aussi l'art de la débrouille, des opportunités, de la persuasion... Les étudiants du CLCF l'ont bien compris ! Cette année, une des équipes de tournage a eu le plaisir d'avoir Philippe Chevalier et NOrbert Ferrer au générique de leur court-métrage.