Il est encore temps de s'inscrire !
Dernières places en admission post-bac
et en admission parallèle
#Interviews | 21/06/2017

Un premier livre pour Rébécca Madiama, promotion 2014

Rébécca Madiama, promotion 2014 CLCF
Rébécca a suivi la spécialisation Montage à l'école de cinéma CLCF. Après l'obtention de son diplôme, elle part travailler en Afrique puis en Australie. A son retour en France, elle se consacre à l'écriture d'un livre. « Un sens à ma vie » vient de paraître et est disponible en version numérique et papier sur Amazon.

Bonjour Rébécca, peux-tu nous dire ce que tu faisais avant d'intégrer le CLCF ?

J’ai suivi une Terminale ES (économique et sociale). Après avoir obtenu mon Bac, j’ai d’abord fait un BTS MUC - c’est une formation en management des unités commerciales - car c’était pour moi la continuité de la filière ES. Mais, dès le début de mon entrée dans ce BTS je ne me sentais pas à l’aise, donc j’ai arrêté. Cela qui m’a conduit à faire une "année blanche", qui a entraîné plusieurs réflexions et recherches de ma part.
Tout ça m’a mené vers le CLCF, car depuis petite j’ai toujours aimé le cinéma. J’ai d’ailleurs pris des cours de théâtre au collège.

Tu as suivi les 3 années du CLCF. Quel retour peux-tu faire de ta formation ?

La formation du CLCF m’a permis d’approfondir mes connaissances du cinéma et de la réalisation. J’ai toujours aimé écrire et imaginer des histoires, mais avec cette formation j’ai appris que cela demande de la patience et un travail sérieux pour arriver à transmettre des émotions aux spectateurs. De l’écriture du scénario à la réalisation jusqu’au montage final (j'ai d'ailleurs suivi la spécialisation Montage), le CLCF m’aura permis de comprendre et d’acquérir toutes les techniques nécessaires à la construction d’un film. Cette formation m’a également montré que le travail d’équipe est très important dans ce domaine et que personne ne doit être négligé, parce que chaque poste a son importance.

Mais, ce que je retiendrai toujours, c’est le bon accueil et la convivialité de toutes les personnes qui y travaillent. A aucun moment je ne me suis sentie mal à l’aise dans ces locaux, j’ai toujours eu l’impression d’y être comme à la maison.

Comment s'est passé "l'après CLCF" ?

J’ai eu la chance d’être prise pour travailler sur une émission en Afrique, je voulais absolument aller là-bas. J'ai travaillé sur "Best of the best" saison 2 au Congo Kinshasa en tant que chargée de production.

Après l’Afrique, je suis partie en Australie. Un producteur m’avait proposé de travailler dans son émission sur la chaîne ACCTV. Il m’avait également fait part d’un projet de documentaire dans différents pays en développement qui allait être mise en place. J’aime beaucoup tout ce qui touche à l’humanitaire, donc j’ai trouvé ce projet très intéressant ! 

Que fais-tu aujourd'hui ?

Aujourd’hui, je suis en France.
Je n’ai pas encore repris de projet dans l’audiovisuel ou le cinéma car je me suis consacrée à l’écriture de mon livre.

« Un sens à ma vie » est ton 1er livre. Peux-tu nous en parler ?

A vrai dire, je n’aurais jamais pensé écrire un livre un jour. 
« Un sens à ma vie » peut être considéré comme un essai sur le sens de la vie, écrit de manière poétique.
Ce livre est le témoignage de différents questionnements, des réflexions des Hommes, tout cela amené de manière poétique.

 

Lorsque je suis revenue d’Australie, ma mère n’allait pas bien, donc j’ai décidé de mettre tous mes projets à l’étranger en stand-by. Cette période m’a permis de prendre un temps de réflexion sur mes rencontres, mes choix, ma vie. J’ai commencé à écrire des pensées, que j’ai partagé avec une amie, et celle-ci m’a encouragé à écrire un livre. Après un temps de réflexion j’ai trouvé que l’idée pouvait être intéressante. Et le sens de la vie est le thème qui m’est apparu comme une évidence, mais cela a quand même été1 an de travail.

 

J’ai pris la décision d'auto-édité mon livre et il est aujourd'hui disponible sur Amazon en format numérique et papier.

livre rebecca madiama

Quels sont tes projets futurs ?

Le fait d’avoir écrit ce livre, m’a donné la force d’entreprendre un projet de film. Je vais donc me mettre à l’écriture d’un scénario pour ensuite le réaliser.

Retour aux actualités

Actualités similaires

#News

Le CLCF ne fait pas partie de la procédure Parcoursup !

Parcoursup a déjà rendu ses premiers résultats d’admissions et malheureusement certains vœux ont été refusés.

Que faire dans ces cas-là ? Postuler au CLCF et tentez votre chance puisque notre procédure d’admission s’effectue hors Parcoursup !

Medhy Soulas, promo 2017, CLCF
#Interviews

Medhy Soulas, promo 2017_en préparation de son prochain court-métrage

Diplômé de la promotion 2017 du CLCF, Medhy a travaillé à la déco puis en régie avant de se consacrer pleinement à son projet de court-métrage. Il crée Lostriver Production, une association de production cinématographique et de captation de concert, et se lance maintenant dans la recherche de financement pour son film.
#News

Festival Libres // Émois du Court Métrage et du Documentaire_un festival créé par des anciens du CLCF

L'appel à films pour la 1ère édition du Festival du Film Court et du Documentaire est ouvert jusqu'au 16 août !
Ce festival est le nouveau projet du collectif LIBRES // ÉMOIS, créé par des anciens étudiants de la promotion 2017 du CLCF.