Des connaissances
en audiovisuel ou cinéma ?
Tentez les admissions parallèles !
#News | 03/04/2017

Pierre Fessard, étudiant en 2ème année, derrière la caméra d'un étudiant du Cours Florent

Pierre Fessard, étudiant en 2ème année, derrière la caméra

En février dernier, Pierre Fessard a participé à la réalisation du court métrage de Brian Tabaka, « Gésir », en tant que Chef Opérateur.

Le court-métrage est soumis à la sélection du Cours Florent où le réalisateur est élève et est amené à concourir dans divers festivals.

 

« J'étais chef op sur le tournage de Brian. Il m'a appelé parce que je le connais depuis 4 ans, et il avait besoin de quelqu'un qui puisse être à la photo pour son film et capable de lui trouver le reste d'une équipe technique. J'ai donc demandé à Claudia, Juliette, Odélia et Luca (tous du CLCF) de me suivre sur ce projet. Ils ont accepté et nous sommes parti pour une semaine de tournage ! ». 

Depuis cette expérience Pierre, qui est actuellement étudiant en 2ème année d'école de cinéma, développe d'autres projets : 

« J'ai quelques autres projets en cours, extérieurs à l'école : je viens tout juste de finir le tournage d'un court-métrage pour lequel j'ai pu être rémunéré en tant que 1er assistant régie. Je vais réaliser, au mois d'avril, trois court-métrages pour la bande démo d'un acteur et un film pour le Prix Florent. Je suis également en train de créer, avec une amie, un collectif qui nous permettrait de continuer à faire des films régulièrement. »

Quel a été ton parcours avant d’intégrer le CLCF ?

J'arrive tout droit d'une option cinématographique au lycée Clémenceau de Reims qui a duré trois ans et durant lesquels j'ai pu beaucoup apprendre.
J'ai simplement connu le CLCF en cherchant sur internet, mais je n'en avais pas entendu parler avant. Je l'ai choisi pour plusieurs raisons, mais les principales sont que c'est une petite école (en taille) et que donc pour connaitre les gens c'est bien plus simple (pour d'éventuels projets), que c'est une école à Paris et qu'en ce qui concerne le cinéma en France, et bien c'est à Paris qu'il faut être, et puis que la communication passe par le mot "assistant réalisateur", et non pas "réalisateur".
À l'époque, j'avais déjà l'ambition d'être assistant réalisateur, et très peu d'école ont une formation spécialisée sur ce métier (c'est avant tout "réalisateur").

Qu’attends-tu de ta formation ?

En arrivant j'avais très peu de connaissances techniques qui me permettaient de parler aisément sur un plateau, et je ne savais pas comment on pouvait produire un film. C'est essentiellement de ça dont j'avais besoin et que je recherchais. J'aimerais poursuivre en spécialisation "assistant réalisateur", pour la simple et bonne raison que ce que j'aime le plus dans la création d'un film, c'est le tournage et les sensations qui s'y dégagent.

Que penses-tu de l’ambiance au CLCF ?

Il y a une très bonne ambiance au CLCF et je pense l'avoir remarqué dès la première fois où je suis venu visiter l'école ! Personnellement, dans mon équipe, les tournage se passent très bien et la cohésion d'équipe est super, même enrichissante.

Quels conseils donnerais-tu à un futur étudiant au CLCF ?

Je conseillerai à un futur élève d'être à l'écoute de tout et d'essayer tout dès maintenant pour qu'il apprenne et qu'il sache qu'est-ce qui peut fonctionner dans un film ou pas. Qu'il ne fasse pas des films trop "bien structurés" et qu'il le regrette ensuite.

Retour aux actualités

Actualités similaires

#News

Nathan, étudiant en 2ème année, assistant metteur en scène d'une pièce de théâtre

Nathan Dias a intégré l'école de cinéma CLCF en octobre 2016 après une fac de psychologie et une école de théâtre. Actuellement étudiant en deuxième année, il est également Assistant metteur en scène de la pièce "Les Liaisons dangereuses" qui se joue jusqu'au 27 mai au Bouffon Théâtre à Paris. Il est encore temps de se procurer sa place !

Portrait de Nathan Dias Marques, un étudiant Assistant réalisation
#Interviews

Portrait de Nathan Dias Marques, un étudiant de 2ème année plein d'ambition !

Après une année de psychologie à la faculté, sa passion de la scène le rattrape... Nathan Dias Marques suit une année de théâtre et rejoint le CLCF directement en 2ème année. Il souhaite poursuivre sa formation en spécialisation Assistant réalisation et occupe une partie de son temps libre à la gestion de sa compagnie de théâtre.
Charlotte Marette 2ème année CLCF
#Interviews

Charlotte, étudiante en 2ème année du CLCF prépare son court-métrage en parallèle de ses études

Charlotte Marette suit sa deuxième année de formation au CLCF et prépare en parallèle un court métrage dont elle est actuellement en recherche de financement. Multi-casquette, elle enchaîne les rôles : d'abord actrice, elle est scénariste et réalisatrice de "Fausse ingénue". Elle a décidé de se spécialiser au métier de Scripte pour sa dernière année au CLCF. Découvrez le portrait de Charlotte et aidez-la à concrétiser son projet !