Dernières places disponibles 

Procédure d'admission accélérée.

Je prends RDV 

#News | 30/04/2018

Journal de bord d'un étudiant au Festival des scénaristes de Valence

lucas-jacqui-clcf

Depuis plusieurs années, le CLCF est partenaire du Festival international des scénaristes de Valence. Les étudiants de 3ème année de spécialisation Scénario participent à ce grand rendez-vous.
Lucas Jacqui raconte son festival !

Les voyages scolaires étaient bien loin pour chacun de nous, élèves de scénario du CLCF. Pourtant, dans le cadre de l’école, nous avons pu participer au XXIème Festival de Scénario de Valence. 

Il est le festival le plus réputé dans cette catégorie, si ce n’est pas le seul. Tout y est fait pour y accueillir les nouveaux participants, nommés les Bleus. En guise de « bizutage », nous avions la possibilité de participer à un concours de présentation de scénario en plusieurs étapes éliminatoires. Le festival est fait d’ateliers pratiques scénaristiques et de cours thématiques donnés par des professionnels du cinéma. La découverte des expériences professionnelles a été plus enrichissante que les questions/réponses entre les autres apprentis scénaristes et les intervenants. En effet, nous en sommes venus à la conclusion que nous avions une avance sur la théorie par rapport aux jeunes concurrents du métier. C’est une chose rassurante ainsi qu’une preuve que l’enseignement de l’école peut servir.  

  

Le Festival a des airs de CLCF. Nous avons donc trouvé le dépaysement dans les rues de la ville chaudement éclairée par le soleil ayant fui Paris. C’est de bar en bar et de restaurants en restaurants que notre classe, enfin réunit après des mois de cours, a pu se retrouver. Profitant de ces trois jours de vacances anticipées, nous avons partagé sur nos projets et d’autres sujets. Ce fut l’occasion de faire connaissances entre nous, et pour d’autres de se révéler. Un élan de motivation et d’amitié qui s’est partagé entre chacun de nous, mis à part quelques rares électrons libres. Mais surtout, nous avons eu un esprit de soutien. En effet, parmi nous, deux élèves sont arrivés à l’étape finale de présentation des scénarios du Stand Up des Bleus. L’occasion pour nous de crier et d’applaudir nos camarades finalistes comme je ne l’aurais pas imaginé. 

Le Festival nous a permis de nous retrouver et de nous remotiver pour l’avenir. Cet esprit d’équipe que nous avons eu a été une force. Comparés aux autres scénaristes venus seul, nous étions plus de trente et nous l’avons fait savoir.

Lucas, que faisais-tu avant le CLCF ?

J'ai eu un Bac ES et j'ai travaillé un an et demi à Amazon avant de rentrer dans l'école en 1ère année.

Quelles étaient tes attentes par rapport à l'école ?

Je voulais apprendre les métiers du cinéma et rencontrer des personnes qui croiraient en moi et m'aideraient à entrer dans le milieu. Surtout, je voulais savoir si j'étais vraiment fait pour le métier de scénariste.

Quel est ton retour sur ton année de spécialisation Scénario ?

Ça se passe bien ! C'est intensif, plus que lorsque je serais professionnel m'a t'on dit.

Depuis la première année, j'attend de vraiment écrire et maintenant je fais que ça donc je suis content. Cette année, beaucoup de nouveaux étudiants sont arrivés et c'est marrant de voir comment ils ont appris à écrire. Chacun a des ressentis personnels sur une oeuvre et n'a pas suivis les mêmes cours que moi pendant deux ans. Donc ça fait des avis nouveaux et des projets intéressants.

Retour aux actualités
Actualités similaires
#News

Le CLCF sait s’adapter et se réinventer

Le secteur de l’art et la culture se sont réinventés pendant le confinement et post-confinement. Nous nous sommes également très vite adaptés, en proposant dès le premier jour du confinement, une continuité pédagogique pour tous nos étudiants.

 

#News

Le Campus Bellevue est ouvert !

Après des semaines d’impatience, c’est avec joie que nous ré-ouvrons les portes du CLCF pour vous accueillir tout en garantissant votre sécurité !

#News

Métier à la Une : Directeur de Production

Le CLCF propose une spécialisation en 3e année pour devenir Directeur de Production.

Focus sur ce métier qui demande sens de l’organisation, rigueur et adaptation à toute épreuve !