Ne perdez pas une année !
rejoignez-nous en 2ème année
dès la rentrée 2018
#Interviews | 22/06/2017

Une intervenante du CLCF expose ses photos à Lyon !

Olivia Bruynoghe Galerie Regard Sud ©Farida Hamak
Olivia Bruynoghe intervient à l'école de cinéma CLCF dans l'encadrement des étudiants de la 3ème année Scripte lors de certains tournages. La photographie fait partie intégrante de son métier de scripte ! Son exposition "Chassés croisés" est le fruit de photos prises lors de tournages. Vous pourrez les découvrir à la Galerie Regard Sud à Lyon jusqu'au 28 juillet.

Olivia, tu exposes une série de photographies à Lyon jusqu'au 28 juillet. Comment est née cette exposition ?

J'ai rencontré Farida Hamak (Photographe d’auteur et Directrice artistique de la galerie Regard Sud) et Abdellah Zerguine (Directeur artistique de la galerie Regard Sud) lors de la foire d'Art Contemporain africain (AKAA) au Carreau du Temple à Paris en novembre 2016. Farida y exposait de très belles photographies issues de son travail en Algérie. 
Fin décembre, ils m'ont proposé d'exposer mes propres photos dans leur galerie Regard Sud à Lyon. 

Cette exposition regroupe 3 séries de photographies : "Figurants", "Silhouettes" et "Rouge et noir". Peux-tu nous en parler ?

La série « Figurants » est un travail fait à partir de polaroïds raccord pris pendant plusieurs tournages sur le continent africain.
Dans cette exposition, j'ai réuni des polaroïds raccord de chasseurs, issus du tournage de "L'Enfant-Lion" et du "Maître des Eléphants", de Patrick Grandperret.

La plupart des polaroïds sont scannés en HD et tirés en tirage pigmentaire. Certains sont tirés en 60 x 77 cm, ce qui les rapproche de la peinture.

La série « Silhouettes » est née d'un désir de m'éloigner du plateau comme base de travail et de tenter de trouver mon univers en couleurs.
J'ai beaucoup photographié en noir et blanc (encore maintenant). La couleur m'a toujours posé un problème, sauf la nuit car elle est sublimée, transcendée, ou alors en polaroïd.

J'ai découvert le traitement croisé (photographier avec de la diapositive transformée en négatif au développement). J'ai décidé de tester avec un appareil Holga (format 4,5x6). Le résultat fut plutôt surprenant, je l'ai adopté !

La série « Rouge et Noir » à la Médina fait partie de ce même désir de m'éloigner du réel, avec la couleur... le même procédé croisé, mais avec une autre émulsion et un autre appareil.

Je déambule dans la Médina de Marrakech (quand j'y vais pour intervenir à l'ESAV, école supérieure des arts visuels) et j'attends mon sujet dans un cadre choisi au préalable.

Depuis quand fais-tu de la photographie ?

Je fais de la photographie depuis l'adolescence, avec divers appareils : Kodack Instinmatic, Agfa 6x6... 

Mais j'ai commencé plus sérieusement en 1983, lorsque j'ai acheté un premier appareil, l'Olympus OM1, entièrement manuel. Ce fut un choix dicté par mon désir d'apprendre les rapports entre vitesse et diaph par exemple, la profondeur de champ, et de contrôler la mise au point.

 

Comment cumules-tu ces 2 métiers : photographe et scripte ?

Sur certains tournages, je peux faire les deux : Scripte et Photographe. J'ai toujours plusieurs appareils avec moi.

Je photographie le hors-champ en argentique. Je devrais parler au passé car les conditions de tournage ont changé, et aujourd'hui, avec le numérique, le multi caméra etc... je n'ai pas une seconde pour "regarder ailleurs". 

Avec le numérique, qui remplace le Polaroïd, on prend plein de photos tous azimut. C'est facile, pratique. Mais ce n'est pas inscrit dans mon travail personnel.

Depuis quelques années déjà, je passe plutôt de l'un à l'autre.

Quelles sont tes projets en tant que photographe ?

J'espère exposer à Paris, j'ai quelques pistes. Cette même exposition "Chassés croisés", mais aussi une autre que je prépare depuis un bon moment : le regard croisé entre le IN et le OFF, principalement à partir de mes polaroïds raccord pris sur une dizaine de tournages en Afrique, et les photos hors-champ, en noir et blanc. 

J'envisage également un "voyage photographique". Je l'ai fait en Inde il y a 3 ans. J'ai d'autres destinations sont en vue.

Quelles sont tes actualités en tant que scripte ?

Je travaille sur la préparation d'un long-métrage "Le Chant du Loup", réalisé par Antonin Baudry, produit par Pathé et Trésor Films. Nous avons déjà tourné 10 jours. La suite démarre le 24 juillet.

Voir la filmographie complète d'Olivia Bruynoghe sur IMDB

Se rendre à l'exposition

Galerie Regard Sud
1/3 rue des Pierres Plantées
69001 Lyon

Retour aux actualités

Actualités similaires

#News

Nikon Film Festival 2018_nos votes pour les étudiants du CLCF !

Pour cette 8ème édition du Nikon Film Festival, ce sont pas moins de 1374 films qui sont en compétition. Parmi eux, certains ont été réalisé par et/ou avec des étudiants ou des anciens étudiants du Conservatoire Libre du Cinéma Français. Il est temps de les soutenir pour le Prix du Public !

#News

3 anciens étudiants créent le collectif LIBRES // ÉMOIS et préparent un court-métrage

Diplômés de la spécialisation Assistant réalisation en juin 2017, trois étudiants du CLCF se sont associés pour fonder le collectif de talents LIBRES // ÉMOIS. Dalila, Zoé et Mathieu souhaitent réunir des talents - aussi bien comédiens que techniciens - pour porter des projets de films axés sur la diversité et la liberté. 

#News

Nos anciens à l'affiche.... mais pas seulement ! Nos étudiants aussi.

Le mercredi c'est jour de sortie... de sorties de films ! Les anciens élèves sont souvent au générique de ces films, mais les étudiants de l'école aussi : Charlotte Marette est étudiante en 3ème année Scripte et elle est au générique du film Daddy cool de Maxime Govare, sorti le 1er novembre.