Il est encore temps de s'inscrire !
Dernières places en admission post-bac
et en admission parallèle
#News | 18/11/2016

Deux étudiants de 3ème année Assistant Réalisateur sélectionnés au Festival Polar de Cognac

Etudiants assistant réalisateur au festival polar de Cognac

"Golondrina",  le film de Louis Piquet-Pellorce et de Quentin Sellin (actuellement en 3ème année de la formation Assistant Réalisateur du CLCF - l'école de cinéma à Paris) a été selectionné pour pour le prestigieux festival Polar de Cognac - catégorie court-métrage francophone.

Retenu dans la catégorie court-métrage francophone de la sélection officielle du festival Polar de Cognac,  Golondrina, le film de Louis Piquet-Pellorce et de Quentin Sellin, étudiants en troisième année dans la section assistanat réalisation à l’école de cinéma CLCF, a affronté A/K, le court-métrage du célèbre Olivier Van Hoofstadt, le réalisateur de Go Fast avec Roschdy Zem et  « Premier jour », du chef opérateur Yohann Charin, le 16 octobre dernier. Face à ces professionnels confirmés et aux moyens conséquents qu’ils ont pu déployer, le film de nos deux étudiants n’a pas démérité, bien au contraire !

Tourné en 22 heures dans un appartement parisien avec le matériel de l’école de cinéma CLCF, Golondrina est un self-made movie qui porte très haut les couleurs de la combine et de l’astuce ! D’une durée de 12 minutes 30, le film raconte l’histoire d’une confrontation en huis-clos entre trois flics : deux sont des ripoux, le troisième est peut-être une balance ! 

« L’idée, c’était de réaliser quelque chose de différent, du jamais vu, en bousculant un peu les codes » a déclaré Louis Piquet-Pellorce à Frédéric Berg, journaliste à la Charente Libre. Et  comme on peut le voir, c’est un pari gagné ! Louis et Quentin nous offrent en effet un voyage décoiffant au pays du polar et du thriller bourré de peps, arrosé de musiques mexicaines (auxquelles le titre fait référence puisque il est tiré d’une chanson traditionnel éponyme, chère aux groupes de Mariachis), de lumière chaude, de tension et de suspens !

Passionnés, nos deux étudiants le sont : depuis toujours, ils respirent cinéma, pensent cinéma, mangent cinéma. Et puisque la valeur n’attend pas le nombre des années, ils ont décidé de faire de l’audace leur marque de fabrique à défaut de moyens et de financements conséquents ou de relations en vue. Au point, parfois, de prendre quelques risques ! En effet, il y a quelques temps, nos deux aventuriers du Septième Art sont entrés en guerre dans les fourrés d’une célèbre bambouseraie parisienne ! Utilisant la pluie qui avait décidé d’accompagner leurs efforts pour donner un caractère d’un tropical lugubre que n’aurait pas renié un Francis Ford Coppola en plein tournage d’Apocalypse Now, ils se sont roulés dans les fourrés, caméra en main, micro sur perche, pour les besoins d’une fiction d’autant plus audacieuse qu’elle se faisait à l’arrache !

Abonnés au D comme débrouille, Quentin et Louis sont des boulimiques de travail qui prennent chaque occasion de tourner à bras le corps ! Heureusement, ils sont aidés en cela par une pédagogie active et un calendrier scolaire chargé : à l’école de cinéma CLCF, nous n’avons pas peur, en effet, de soumettre nos étudiants à un rythme intensif : chaque semaine, un nouveau scénario est écrit qui sera tourné et monté dans les plus brefs délais ! Une excellente école quand on a décidé de vivre de sa passion et de réaliser ses projets quels que soient les moyens disponibles !

Quand on est à ce point passionné, un festival comme celui de Cognac, c’est l’occasion idéale de croiser de grands noms du cinéma et de se faire remarquer car même si Youtube offre aujourd’hui à ses youtubeurs une visibilité non négligeable, les producteurs qui donneront à ces jeunes leurs premières opportunités se rencontrent avant tout dans ce genre d’événements.

Même si Louis et Quentin savent que le chemin qui les sépare de la réalisation de leurs rêves est encore long et qu’il sera ardu de s’y faire une place, gageons que ce premier succès n’est que le premier et que nous serons les premiers, au CLCF, à aller acclamer leur travail projeté sur grand écran !

Retour aux actualités

Actualités similaires

#News

Le CLCF ne fait pas partie de la procédure Parcoursup !

Parcoursup a déjà rendu ses premiers résultats d’admissions et malheureusement certains vœux ont été refusés.

Que faire dans ces cas-là ? Postuler au CLCF et tentez votre chance puisque notre procédure d’admission s’effectue hors Parcoursup !

#News

Portes Ouvertes du 19 janvier 2019 : Programme !

L'école de cinéma CLCF vous invite à ses portes ouvertes le samedi 19 janvier de 13h à 17h. Venez découvrir le premier campus parisien dédié au cinéma, à l'audiovisuel et au design ! Rencontrez nos étudiants et échangez avec eux sur la vie de l'école ; renseignez vous sur nos cursus auprès de nos équipes. 

#News

Petite pause durant les fêtes, le CLCF prend des vacances !

Le Conservatoire Libre du Cinéma Français sera fermé du samedi 22 décembre au soir au jeudi 3 janvier au matin. La direction, l'équipe pédagogique et administrative et le corps enseignant vous souhaitent de belles fêtes et une bonne année 2019 !