Ne perdez pas une année !
rejoignez-nous en 2ème année
dès la rentrée 2018
#Interviews | 26/10/2017

Dorian Pachot-Giroux, promo 2017_Musique, cinéma, montage !

Dorian Pachot-Giroux, promo 2017_Musique, cinéma, montage !

Dorian, promotion 2017 spécialisation Montage
Diplômé de la spécialisation Montage en 2017, Dorian a décidé de poursuivre ses études en Angleterre en Composition Musicale pour le Cinéma. Il faut dire que Dorian est un musicien depuis plus de 10 ans et il vient d'ailleurs tout juste de sortir son 5ème album. Découvrez son portrait !

Que faisais-tu avant d'intégrer le CLCF ?

J'ai fait une licence de Musique et Métiers du Son à l'Université Paris-Est-Marne-la-Vallée après avoir obtenu mon Bac Scientifique.

J'ai également travaillé sur des courts-métrages et des jeux vidéos étudiants. J'ai fait la musique pour des sketchs de Golden Moustache et la Nonsérie, dans laquelle je joue également un personnage, et qui a eu beaucoup de succès.

Quelle formation as-tu suivi à l'école de cinéma CLCF ?

Je suis rentré en 2ème année au CLCF, ensuite j'ai fait la 3ème année en spécialisation montage.

Certains professeurs m'ont ouvert les yeux sur le monde du cinéma et ses techniques d'une manière que je ne pouvais espérer et je suis ressorti avec un regard bien plus aiguisé et mature sur beaucoup de métiers du cinéma. Je dois beaucoup à l'école la dessus. J'ai fait aussi quelques très bonnes rencontres qui forgent désormais mon réseau et c'est exactement la raison pour laquelle j'avais intégré l'école.

De plus, je me suis senti soutenu dans ma recherche de stage et j'aurais très bien pu rentrer dans le milieu professionnel dès la sortie de l'école. Il s'agit d'une promesse tenue qu'il faut féliciter !

Que fais-tu aujourd'hui ?

Je vis désormais en Angleterre où je fais un master de Musique et Son pour les Films et les Jeux Vidéos à l'Université du Hertfordshire. A l'issue de cette formation, j'aimerais préparer une performance live avec projection de courts-métrages.

Par ailleurs, je viens d'achever et de sortir mon cinquième album "CINQ", que j'ai pensé comme un film d'1h10 avec une narration fonctionnant avec des mécanismes que j'ai appris en cours de scénario au CLCF. Il y a des extraits de film à l'intérieur, issus de mon savoir accumulé durant ces deux années à l'école, qui permettent de lié le tout et de guider la narration.

Pour découvrir et écouter l'album "Cinq" de Dorian !

album dorian cinq clcf

Mon album "Cinq" est téléchargeable via ce lien

 

La musique que je fais sur mon projet solo se prête à l'image.

Je souhaiterais grandement que les étudiants de l'école se servent de mes créations pour leurs projets.

Mon entière discographie est actuellement gratuite et libre de droit - en streaming sur Soundcloud ou en téléchargement sur Bandcamp*.

 

 

*Il suffit de cliquer sur "Buy Now" et de choisir de mettre 0€ pour télécharger.

Musicien de toujours, pourquoi avoir choisi le CLCF et cette formation en montage ?

Mon projet a toujours été de devenir compositeur pour les films (et les jeux vidéos) et j'ai remarqué que je manquais cruellement de connaissances en cinéma. Je ne voulais pas être un compositeur isolé dans son domaine, je voulais apprendre le cinéma comme ceux qui font du cinéma. Aujourd'hui je vois à quel point j'avais raison en me comparant à mes collègues : le CLCF m'a permis de développer une sensibilité qui me permet de détecter les intentions et les choix, de parler le langage des réalisateurs/scénaristes/monteurs.

Je sais ce que les gens avec qui je travaille attendent de moi, je comprends les tenants et les aboutissants de leurs métiers, et je sais faire la différence entre les bons et les mauvais. C'est un grand avantage. 

Avec la spécialisation assistant réalisateur j'aurais appris plutôt les mécanismes du tournage, qui m'intéressent beaucoup moins. Je voulais être dans la post-production et donc apprendre le métier qui travaille en symbiose avec le compositeur : le monteur. Je considère que si je dois faire de la musique pour des images, je dois comprendre comment et pourquoi les images ont été agencées/coupées/rythmées. Pour moi, la meilleur manière de comprendre réellement un métier c'est d'apprendre à le faire soi-même.

Et puis maintenant j'ai un diplôme de monteur cinéma et audiovisuel, et le métier de monteur ne m'a pas déplut en soi.

Quel conseil donnerais-tu à un futur étudiant de l'école ?

Au futur étudiant, je lui conseillerais de faire plus attention à son propre ego qu'à celui des autres, de s'investir complètement dans le CLCF tout en approfondissant par soi-même avec des ressources extérieures, et d'avoir pour objectif de tirer le plus de leçons possibles des professeurs et des élèves.

Retour aux actualités

Actualités similaires

#News

Nikon Film Festival 2018_nos votes pour les étudiants du CLCF !

Pour cette 8ème édition du Nikon Film Festival, ce sont pas moins de 1374 films qui sont en compétition. Parmi eux, certains ont été réalisé par et/ou avec des étudiants ou des anciens étudiants du Conservatoire Libre du Cinéma Français. Il est temps de les soutenir pour le Prix du Public !

Akache Busiah, promotion 2004
#Interviews

Akache Busiah, promotion 2004_Monteur truquiste et Infographiste 2D/3D

Après avoir tenté un temps la fac de cinéma, Akache décide de trouver une école de cinéma pour "apprendre à faire des films". C'est le CLCF qu'il choisi pour parfaire sa formation ! Diplômé en montage depuis 2004, découvrez son parcours !
Du CLCF à CANAL PLUS_le parcours de Baptiste, promotion 2016
#Interviews

Du CLCF à CANAL PLUS_le parcours de Baptiste, promotion 2016

Ils sont nombreux chaque année nos étudiants à faire un stage et/ou travailler pour la chaîne Canal Plus. Monteur, Assistant réalisateur, Réalisateur, Scripte, etc... les missions sont nombreuses ! Pour Baptiste Sanchez de la promotion 2016 de l'école de cinéma CLCF, après un stage de 6 mois il est aujourd'hui pigiste régulier. Mais ses projets sont plus vaste !