E-Conférence d'orientation

métiers du cinéma

et de l'audiovisuel

Je m'inscris

#Interviews | 30/06/2014

Clémence Besset, promo 2007, Monteuse, Illustratrice, Graphiste et Chroniqueuse pour Clap !

Portrait d'ancien élève de l'école de cinéma CLCF

clemence_besset_promo_2007_monteuse_illustratrice_graphiste
Touche à tout ! C'est ainsi que se défini Clémence Besset de la promo 2007 - spécialisation Montage - école de cinéma CLCF. Et pour cause : elle fait du montage, du plateau, de l'illustration jeunesse, du graphisme pour le web et le print... et elle est rédactrice pour le magazine Clap !

Que faisais-tu avant d’intégrer l'école de cinéma CLCF ?

Avant l'école de cinéma CLCF, j'ai suivi un DEUG de Lettres Modernes à la Sorbonne : une très bonne initiation à une culture générale et surtout, 2 ans supplémentaires pour me laisser le choix d'un métier. A l'époque, j'hésitais beaucoup entre le journalisme et le cinéma. Avec le recul, je crois que j'ai réussi à combiner les deux !

 

Pourquoi avoir choisi d'intégrer l'école de cinéma CLCF ?

L'école jouissait de la réputation suivante : l'une des plus anciennes écoles de cinéma de Paris. J'avoue que ce côté daté m'a donnée envie d'en voir plus. Je cherchais une école professionnalisante, c'est pour cette raison que je n'ai pas opté pour un cursus cinéma à la fac. Et puis je sortais de deux années d'université, j'avais envie d'autre chose. Laisser un peu de côté la théorie pour passer à la pratique.

 

Comment décrirais-tu l’ambiance au sein de l’école ?

C'est ici que j'ai construit mon réseau professionnel et amical ! Je suis toujours en contact avec d'anciens élèves. Et même si nos souvenirs commencent à dater, il n'en reste pas moins quelques perles que nous aimons nous remémorer !

 

As-tu effectué des stages durant ta formation ? Si oui, lesquels ?

Touche à tout, je suis passée par différents stages. D'une télé locale à une grosse boîte de prod, des montages d'émissions pour la TNT en passant par une boîte de casting... J'ai un peu tout vu et c'était très formateur car d'une part, c'est un réseau non négligeable et d'autre part, rien ne vaut la confrontation au terrain. C'est sur le terrain que l'on apprend nos lacunes et qu'on y travaille. 

 

Comment s’est passé l’après l'école de cinéma CLCF ?

J'ai eu pas mal de chance, j'ai assez vite travaillé. Parfois en montage, parfois ailleurs mais toujours en périphérie du cinéma. C'est là que le réseau des stages et des anciens élèves entre en jeu. 

 

Quel a été ton parcours depuis ta sortie de l'école de cinéma CLCF ?

Je suis restée touche à tout ! J'ai jamais su me contenter d'un seul métier ! Je virevolte en fonction de mes envies et de la demande ! Il faut savoir mettre plusieurs cordes à son arc : Montage, Plateau, Illustration jeunesse, Graphisme pour le web ou pour du print. Je cherche mille terrains d’expérimentation ! En 2009, j'ai également rejoint la rédaction de Clap ! Un site internet consacré au cinéma et aux séries et depuis peu, Clap ! est devenue une revue trimestrielle ! Un travail de longue haleine dont la rédaction est très fière !

 

Qu’est-ce que l'école de cinéma CLCF t’a apporté dans ta façon de travailler aujourd’hui ?

Une certaine réflexion avant de me mettre au travail liée à l'apprentissage sur pellicule. Il fallait réfléchir avant de couper la bobine ! J'ai gardé cet aspect en montage. Le virtuel, c'est revenir en arrière à l'infini et faire mille et une propositions. Une réelle perte de temps. Je crois que j'ai appris à anticiper le rendu d'une coupe, d'un raccord. Je crois que même dans ma vie de tous les jours, je réfléchis avant d'entreprendre !

 

Quel conseil donnerais-tu aux futurs étudiants qui souhaitent intégrer le CLCF ?

Les portes du cinéma ne s'ouvrent pas en un claquement de doigts. Il faut être solide. Et surtout, être curieux ! Le montage, c'est une formation complète. Beaucoup de grands réalisateurs ont été monteurs ! Et puis ça ouvre pas mal de portes à d'autres métiers. Certains de mes collègues sont devenus graphistes vidéos ou ingé son ! 

 

Quel souvenir gardes-tu de l'école de cinéma CLCF ?

Une belle ambiance d'équipe. J'ai eu la chance de tomber dans un excellent groupe de travail. Nous sommes encore en contact aujourd'hui et j'avoue que c'est très agréable de suivre leur évolution. 

Retour aux actualités
Actualités similaires
#News

Le CLCF sait s’adapter et se réinventer

Le secteur de l’art et la culture se sont réinventés pendant le confinement et post-confinement. Nous nous sommes également très vite adaptés, en proposant dès le premier jour du confinement, une continuité pédagogique pour tous nos étudiants.

 

#News

Le Campus Bellevue est ouvert !

Après des semaines d’impatience, c’est avec joie que nous ré-ouvrons les portes du CLCF pour vous accueillir tout en garantissant votre sécurité !

#News

Métier à la Une : Directeur de Production

Le CLCF propose une spécialisation en 3e année pour devenir Directeur de Production.

Focus sur ce métier qui demande sens de l’organisation, rigueur et adaptation à toute épreuve !