Inscription hors Parcoursup
Procédure simplifiée,
réponse sous 3 jours
#News | 14/12/2017

3 anciens étudiants créent le collectif LIBRES // ÉMOIS et préparent un court-métrage

Libres émois collectif

Diplômés de la spécialisation Assistant réalisation en juin 2017, trois étudiants du CLCF se sont associés pour fonder le collectif de talents LIBRES // ÉMOIS. Dalila, Zoé et Mathieu souhaitent réunir des talents - aussi bien comédiens que techniciens - pour porter des projets de films axés sur la diversité et la liberté. 

LIBRES // ÉMOIS est un collectif de talents, sous la forme d'un label d'artistes qui accompagnent et développent des projets de films axés sur la diversité et la liberté. Zoé Lejuif, Dalila Merabti et Mathieu Serra, promotion 2017, ont créé ce collectif au mois d'octobre 2017, après avoir défini leurs envies quant à la ligne éditoriale qu'ils voulaient insuffler au label. Le but étant de donner la possibilité aux jeunes talents de se lancer dans la création de films, en faisant part de leur expérience sur des projets complexes à produire, sans trop de budget mais avec une volonté affirmée de faire passer des messages forts à travers le médium du cinéma.

Actuellement ils lancent une collecte pour financer leur prochain projet  "Talons Hauts". 

Mathieu Serra est l'auteur et le réalisateur du film. Il s'occupe également de la production en supervisant notamment cette collecte de fonds.

« Le projet est né au début de l'année 2017, après avoir réalisé mon court-métrage d'études "Alleluïa" au CLCF. J'avais abordé le thème de l'identité à travers des personnages de drag-queens, et je cherchais un moyen de parler plus largement du sujet de la recherche de sa propre identité, et des difficultés que l'on peut rencontrer au moment de s'assumer face aux regards des gens. Après avoir écrit le scénario, je l'ai tout de suite proposé à Zoé et Dalila. Nous avions déjà cette envie de créer une structure pour travailler ensemble et nous avons décidé que ce serait notre premier projet officiel sous le label "LIBRES // ÉMOIS".  »

 

C'est un gros projet pour ce jeune collectif, puisque qu'il a été pré-minuté à 20 minutes par Olga Tchernitchko (diplômée de la spécialisation Scripte en juin 2017) ! 
D'autres anciens de cette même promotion ont également rejoint le projet : Aymeric Bagic au cadre et Maxime Paulouin en tant que Chef électro. On pourra même retrouver une nouvelle étudiante ; Jennifer Sarkis, qui vient d'intégrer la nouvelle spécialisation de Directeur de production de l'école de cinéma CLCF, sera à la régie.

Synopsis de "Talons hauts"

Le film parle de Jérôme, jeune parisien qui rêve de porter des talons hauts sans subir de jugement. Quand il se décide à enfin sauter le pas, Jérôme veut prouver à son entourage qu’il a le droit de laisser libre court à ce qu'il porte en lui et qu’il peut en inspirer plus d’un.

Soutenu par son noyau dur d’amis proches, Jérôme va réussir à s’assumer, relever la tête et regarder le monde, perché sur ses talons hauts.

 

Découvrez le portrait de Mathieu, Zoé et Dalila !

Mathieu Serra // Auteur-Réalisateur et Chef opérateur de "Talons hauts"

Avant le CLCF, j'ai étudié deux ans à l'Université de Paris-Est Marne La Vallée, avant de me spécialiser en réalisation et montage au sein de l'école Itecom Art Design.

Je suis entré à l'école en 2015, directement en 2e année, après avoir découvert son programme et sa très bonne réputation. Le fait d'avoir des intervenants professionnels qui partagent leur expérience m'a tout de suite convaincu.

J'ai choisi la spécialisation Assistant Réalisateur afin d'apprendre à organiser un film et à le mettre sur pieds. Venant du montage, donc de la fin de la chaîne de production, j'ai pensé que revenir au tout début du processus de création m'apporterait une formation complémentaire.

Le CLCF c'est avant tout beaucoup de rencontres avec des professionnels passionnés, ce qui en fait une école très formatrice. Bilan très positif !

En entrant au CLCF, j'ai tout de suite trouvé un stage au sein du groupe M6 sur des programmes de flux. Après y avoir fait du casting, de la production, de la préparation d'émission, du tournage et de la post-production, j'ai poursuivi dans le milieu de la télévision, mais en passant du côté fiction. Le fait de venir du CLCF a vraiment facilité mon recrutement.

Avant de quitter le CLCF, j'ai décroché un stage au sein du groupe Telfrance, en tant que Monteur pour le service digital de séries françaises réputées. Aujourd'hui je suis le Chef Monteur du service, et forme même deux stagiaires ! Mon projet professionnel reste tout de même celui de la réalisation cinéma, que je continue de pratiquer grâce aux contacts solides que j'ai créé au CLCF.

Pour moi, le CLCF est un endroit qui regroupe de nombreux jeunes talents, qui, à force de travailler ensemble, découvrent et affinent leur projet professionnel. L'ambiance est propice à la création, et nous avions les outils et les intervenants qui permettaient de concrétiser nos projets. J'en garde un excellent souvenir :)

Zoé Lejuif // 1ère Assistante réalisation sur "TALONS HAUTS"

Après mon bac, j’ai travaillé durant un an pour pouvoir payer ma première année à CinéCreatis, une école de cinéma à Nantes.

Je suis entrée au CLCF en 2015, en deuxième année, après ma première année à Nantes. Je voulais « monter à la capitale » en sachant bien que les opportunités étaient plus nombreuses qu’en Province. Je me suis renseignée sur les écoles et le CLCF m’a tout de suite attiré.

J’ai suivi la formation assistant réalisateur. 

J'en dresse un bilan positif ; la formation est complète, tant sur le point théorique que pratique. 

J’ai effectué un stage de trois mois dans une association de production. J’ai ensuite fait un stage en mise en scène de trois semaines sur le long métrage « Sparring », de Samuel Jouy, puis un deuxième de deux mois sur « Leila », un long métrage de Naidra Ayadi. 

Aujourd’hui, je suis stagiaire mise en scène, sur un téléfilm de Yann Samuell, pour France 2 « Ma mère, le crabe et moi ». L’après CLCF s’est bien passé pour moi puisque j’ai su me faire les bons contacts au cours de mes stages précédents. Aujourd’hui, j’attend avec impatience le mois de Janvier, pour pouvoir passer de stagiaire mise en scène à troisième assistante réalisation, ce que je rêve de faire depuis toujours.

L’ambiance du CLCF est très conviviale, familiale. On s’y sent tout de suite bien, soutenu et encadré. Les cours sont complets et de qualité et les tournages fréquents. J’y ai rencontré beaucoup d’amis dont je suis restée très proche. 

Dalila Merabti // Directrice de casting et conseillère artistique de "Talons hauts"

Après des études littéraires, j’ai travaillé dans la filière de l’hôtellerie de luxe et du prêt à porter.

En 2015 je suis entrée en deuxième année du CLCF. J’ai eue envie de me tourner vers ce qui se chuchotait en moi depuis toujours. J’ai pris un virage à 360° pour me tourner vers ce qui me passionne depuis mon enfance, et m’a suivi tout au long de mon parcours, même dans ma vie professionnelle, je ne restais jamais très éloignée du Cinéma.

Cette 2ème année m’a permis de voir où en était mon niveau de connaissances dans le domaine et d'affirmer mon choix pour poursuivre dans cette voie. L’année d’après, j’ai choisi la formation d’assistant réalisateur, pour avoir une connaissance complète du métier dans son amplitude et sa singularité. C’est une formation très riche et pratique qui fournit les outils de connaissances et de réflexes utiles à ce métier.

J’ai acquis beaucoup d’expériences, j’ai pu régulièrement pratiquer mes connaissances. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai choisi cette école ; pour la pratique régulière sur le terrain de la théorie délivrée en cours. J’ai pu aussi découvrir la largeur des compétences requises dans les métiers de l’audiovisuel, l’aspect technique par exemple m’était complètement étranger ; le CLCF forme ses élèves de manière à avoir un panel de connaissances très étendu dans le domaine.

En troisième année, nous sommes engagés dans un processus de professionnalisation, nous devons donc effectuer un stage dans le milieu. Après maintes recherches, j’ai trouvé un stage dans une petite boîte de production en tant que Chargée de Production. J’ai y effectué un stage de deux mois, je suis arrivée en plein tournage d’une série pour la chaîne cablée Trace Urban. Au fur et à mesure que les jours passaient, je me voyais pratiquer mes cours dans le milieu professionnel et j’ai pu sur le terrain constater la qualité de la formation que j’ai suivi, parce que j’étais à même de répondre à ce qu’on attendait de moi.

Je suis toujours dans cette maison de production où je peux exercer plusieurs postes ; je bouge et j’apprends, j’affine mes choix pour me confirmer définitivement dans un domaine de compétences. Nous avons plusieurs projets en cours, je me suis occupé du casting pour une série à venir, j’y ai fait deux tournages de teasers de pilotes pour ce projet, et actuellement je suis en consultation et correction de scénario pour un projet d’un long métrage. 

J’ai eu aussi l’occasion de me rendre au Festival de Court Métrage de Auch, où le court métrage de mon ami Mathieu Serra « Alleluïa » a été sélectionné. 
Aujourd’hui je me lance en parallèle dans la création d’un collectif de talents que nous avons formé avec d’anciens camarades de classe, avec Mathieu Serra et Zoé Lejuif. Nous sommes actuellement dans la préparation du cinquième court métrage de Mathieu Serra « Talons Hauts » nous passons par le crowdfunding, c’est une aventure palpitante et pleine de défis !

L'ambiance au CLCF est assez conviviale ; beaucoup de passionnés se croisent ici, échangent et même travaillent ensemble. Nous sommes entourés de professionnels disponibles et qui s’adaptent à chacun. La formation est exigeante mais qualitative. Je garde un très bon souvenir de mon passage au CLCF, il m’a beaucoup apporté et j’y retourne toujours avec nostalgie.

Retour aux actualités

Actualités similaires

Mes frères de Bertrand Guerry _ Ancien CLCF
#Anciens à l'affiche

Mes frères

Deux frères, Eddy et Rocco, ont connu leur heure de gloire sur la scène « Rock Indé » à la fin des années 90. On les retrouve dix ans plus tard sur une île, défilant en tête de la fanfare locale.

Tamara Vol. 2 d'Alexandre Castagnetti _ Ancien CLCF
#Anciens à l'affiche

Tamara Vol. 2

Tamara est séparée de Diego depuis deux ans. Elle quitte enfin le nid pour vivre l'aventure étuidante à Paris avec sa copine Sam. En galère d'appartement, elles acceptent une coloc avec Wagner.

À genoux les gars d'Antoine Desrosières _ Ancien CLCF
#Anciens à l'affiche

À genoux les gars

En l'absence de sa sœur Rim, que faisait Yasmina dans un parking avec Salim et Majid, leurs petits copains ?