Le métier de chef décorateur

degrade_3

27

avril

10h00 - 13h00

Portes Ouvertes

Je participe

14

mai

17h30 - 18h30

Réunion d'information en ligne

Je participe

16

mai

10h00 - 13h00

Session d'admission

Je participe 
degrade_3

Le métier de chef décorateur, au cœur de l'industrie cinématographique et audiovisuelle, revêt une importance cruciale dans la création visuelle et esthétique des productions. Ce métier est accessible notamment avec la formation Directeur de Production en 3ᵉ année du CLCF. Focus sur ce métier qui mêle créativité, technicité et qualités de coordination.

Qu'est-ce qu'un chef décorateur ?

Le chef décorateur est un professionnel qui évolue dans le monde du cinéma, de l’audiovisuel ou du spectacle vivant, et dont la mission est de diriger et coordonner tous les éléments relatifs au décor du plateau ou de l’espace scénique. C’est une fonction très complète, qui requiert une bonne capacité à se projeter dans un univers spécifique, à élaborer des concepts de décor et à diriger une équipe dévouée à la recherche d’éléments de décor ainsi qu’à leur mise en place.

chef_decorateur

Les missions principales d'un chef décorateur

Nous venons de l’évoquer, les missions du chef décorateur sont nombreuses, et se déploient comme suit au fil de l’évolution du projet:

  • LECTURE DU SCÉNARIO : la lecture du scénario est la première rencontre entre le chef décorateur et le projet artistique. Ainsi, c’est à cette occasion qu’il découvre l’histoire bien sûr, mais aussi l’univers plus global et l’intention du réalisateur / du metteur en scène. Cette étape primordiale lui sert de point de départ, et est rapidement complétée par un échange plus complet avec le réalisateur / metteur en scène, afin qu'il puisse intégrer encore plus précisément l’identité du projet,

  • CONCEPTION ARTISTIQUE : dans un second temps, le chef décorateur peut élaborer des pistes esthétiques en corrélation avec les éléments interprétés précédemment. A cette fin, il peut être amené à effectuer un gros travail de recherches, en vue de se plonger dans la réalité esthétique d’une autre époque par exemple. Il peut aussi laisser libre cours à sa créativité, et élaborer des pistes entièrement issues de son imagination, et susceptibles de coïncider avec les intentions du réalisateur. Il présente à ce dernier plusieurs propositions, qui prennent la forme de moodboards, de maquettes ou plus simplement de croquis,

  • BUDGÉTISATION : le chef décorateur détermine ensuite un budget, qu’il soumet au producteur. Ce budget comprend les moyens matériels, techniques et humains nécessaires à la bonne exécution du projet, et notamment les différents intervenants sur lesquels il devra s’appuyer tout au long du projet (décorateurs, accessoiristes, costumiers…),

  • MISE EN ŒUVRE : selon le type de projet, le chef décorateur peut être amené à réaliser lui-même les décors, à monter les éléments visuels, à collaborer avec divers professionnels et à les diriger, afin d’atteindre le résultat escompté. Ici, le travail de chef décorateur est extrêmement varié, et comprend de la réalisation opérationnelle, de la supervision, de la gestion humaine…

Quelle personnalité pour devenir chef décorateur ?

C’est un métier extrêmement complet, et le chef décorateur doit être capable de mener à bien un grand nombre de tâches.

Parce qu’il travaille au contact d'autres professionnels, le chef décorateur doit savoir faire preuve de patience, pour assurer une communication fluide et efficace, résoudre les éventuels défis logistiques et garantir la cohésion artistique du projet.

Les propositions graphiques du chef décorateur doivent émouvoir, séduire et coïncider avec les intentions du réalisateur. Ses compétences en art/décors sont indéniables !

Le chef décorateur prête une attention particulière aux exigences du réalisateur, aux besoins de son équipe, aux potentiels problèmes qu’ils rencontrent…

Quelques chiffres-clés

icon_saviez-vous

1910 - 1920 :

c’est durant cette décennie qu'apparaît pour la première fois le métier de chef décorateur, dans sa dimension véritablement professionnelle

icon_saviez-vous

240 :

C’est le nombre de chefs décorateurs de longs métrages et télévision dénombrés en France*

* Selon l’annuaire Bellefaye

Études, débouchés et carrière

Se lancer dans une carrière de chef décorateur nécessite de pouvoir s'appuyer sur de solides compétences techniques, une bonne dose de créativité et une culture générale et cinématographique extrêmement complète. Ces prérequis s'acquièrent dans le cadre d'une formation en cinéma telle que la 3ᵉ année de spécialisation “directeur de production” proposée au sein de l'école CLCF. Cette école, régulièrement classée parmi les meilleures écoles de cinéma en France, permet aux futurs chefs décorateurs de se familiariser aux codes de l'univers du cinéma, de développer une extrême polyvalence et de mener des projets de production de A à Z. Des expériences soutenues par une attention particulière portée à la culture cinématographique des étudiants, qui leur permet d'intégrer le monde du cinéma fort d'une expertise approfondie et d'une compréhension aiguisée du langage cinématographique.

Après plusieurs années d'expérience, le chef décorateur peut s'essayer à la production, ou encore à la mise en scène, selon ses domaines de prédilection. Sa polyvalence lui permet d'explorer divers aspects du processus cinématographique et d'occuper des postes variés au sein de l'industrie du cinéma.

Le cinéma, la télévision ou le spectacle vivant sont évidemment des secteurs qu'il peut intégrer. Le chef décorateur peut également élargir son champ de compétences, et collaborer avec des agences spécialisées dans l'événementiel, des cabinets d'architecture ou encore des espaces culturels.

Directeur_de_production
Formation directeur de production
Admissibilité:
Bac+2
Rythme:
Initial
Rentrée:
Octobre 2024
Certificat:
Titre RNCP niveau 6 certifié

Salaire

À ses débuts, le chef décorateur perçoit en moyenne un salaire brut annuel qui se situe autour de 22.000€. Avec de l'expérience, sa rémunération peut considérablement croître, et monter jusqu'à 70.000€ pour des professionnels confirmés et reconnus dans le milieu.

Téléchargez la documentation
degrade_rouge_fond